Conception d’un livre

Éditer un livre : Quelles étapes en infographie ?

livreLe livre a toujours fait partie de ma vie ayant une grande soif d’apprendre, mais aussi une grande imagination !
Que ce soit le roman de tout bord, le livre philosophique, d’art, spirituel, plantes et j’en passe. Je suis une grande « consommatrice » de lecture.
C’est pourquoi c’est toujours pour moi une grande joie de pouvoir créer l’écrin le mieux adapté à l’écrit d’un auteur.
Bien sûr, j’ai travaillé pour des maisons d’édition avec la chance d’avoir une grande liberté de création, mais ce que j’aime le plus c’est aider ceux et celles qui se lancent dans l’écriture et qui souvent rencontrent des difficultés pour la mise en beauté de leur œuvre et consécutivement de l’éditer et la publier.

Le sujet de cet article concerne le premier point : la mise en beauté !

Il est vrai que l’écriture du livre est la source même. Néanmoins si vous voulez aller jusqu’à sa manifestation dans le monde, il y a les étapes auxquelles vous n’êtes peut être pas habituées.
J’ai vu plusieurs cas d’auteur(e)s qui ont rencontré les problèmes suivants : illustrations ternes, mise en page « bateau » par des pseudo-éditeurs, publication aseptisée via le net, couverture sans personnalité, montage maquette à long terme, etc.

Alors que faire me demanderez-vous ?

 Étape 1 : Trouver un professionnel qui connait suffisamment bien l’édition et saura alors vous conseiller et réaliser le meilleur support pour votre œuvre.

N’oubliez aucunement que votre création à de la valeur et qu’elle a sa place dans le monde donc permettez-lui de naître dans les meilleures conditions.

 Étape 2 : La mise en page. Création de la maquette de couverture et des pages intérieures

 

La couverture :

livre jeunesse

 

elle est composée d’une première page, d’une 4e de couverture et d’un dos ou épine (que vous devez connaître sous le mot de « tranche »)

Pour sa réalisation, l’infographiste aura besoin :

Pour la 1ère de couverture

1/ Le visuel de couverture, s’il est existant au préalable, sinon c’est une demande de création à faire.
2/ Le titre, l’auteur, la collection (si nécessaire), le logo de la maison d’édition ou de votre créativité, le nom de la maison d’édition si vous en avez créé une. Pour cela je vous renvoie sur 2 sites de conseils : Comment publier ? et voir aussi sur Mon bestSeller.com

Pour la 4ème de couverture

1/ Votre photo ou un visuel
2/ Le résumé du livre
3/ Le prix
4/ L’ISBN+EAN : je vous renvoie à l‘AFNIL pour recevoir votre ISBN
5/ Le code barre (qui sera généré par l’infographiste ou l’imprimeur)
6/ Toutes autres informations que vous désirez mettre (mail, site, papier FSC, encres végétales, etc.).

Pour le dos (ou tranche) :

1/ Il devra être calculé pour connaître l’épaisseur. Pas d’inquiétude !
Soit  c’est l’imprimeur , soit l’infographiste (s’il a toute les données nécessaires) qui le feront.
2/ Pour le reste, titre, auteur, logo : c’est déjà vu plus haut…

Les pages intérieures :

constituent l’ensemble du texte, les infos administratives (entre autre le dépôt légal à la bibliothèque nationale de France). Le sommaire, les remerciements (si présents), les références bibliographiques ou autres, les visuels.

Pour sa réalisation, l’infographiste aura besoin :

1/ Du fichier du livre prêt sous format word ou open office, avec le sommaire, les références livres ou autres. Sans mise en page préalable.

2/ Des visuels : images, photos, illustrations en libre droit.
Soit vos visuels sont prêts en format tif, 300 dpi et en 4 couleurs (CMJN) ça c’est le must, soit comme la plupart du temps, en 3 couleurs (RVB), format jpg (au mieux) 72 dpi. Attention aux visuels petite taille qui seront difficilement exploitables dans certaines circonstances.

À savoir : suivant le format du livre que vous souhaitez, il est conseiller que les visuels soient au moins à sa taille, afin de pouvoir créer des visuels « pleine page ».

 De toute façon, un infographistes expérimenté dans le domaine, vous accompagnera et vous conseillera à juste titre dans la conception du livre.
Bien sûr, il y a aussi la partie impression qui a un coût, suivant le nombre d’exemplaires, le papier, la technique de collage, le grammage et le nombre de pages en Noir et Blanc ou Couleur. Sachez aussi que plus vous imprimez d’exemplaires, plus son prix de base sera  intéressant.

Pour ma part, je travaille avec une très bonne imprimerie en Espagne, expérimentée dans le livre, pour les volumes de 1000 exemplaires minimum. Maintenant, il y a aussi copy-media en France, qui travaille bien, est de bon conseil, très humaine et vous aide dans vos démarches multiple. Elle fait de petits volumes.

Néanmoins tout cela peut être défini ensemble.

Ceci-dit, je pense que le principal obstacle n’est en aucun cas l’édition, mais plutôt la diffusion. Si vous êtes intéressé(e)s par le sujet, un  prochain article paraîtra bientôt à ce propos.

 

Ce contenu a été publié dans Infographie et marqué , , , , , , . Ajouter aux favoris permalien .

Les commentaires sont désactivés